Quelle importance stratégique la direction accorde-t-elle aux DSI ?


Selon une étude menée par le cabinet Vanson Bourne, 30% des DSI françaises ont le sentiment que leur direction n'accorde que trop peu d’importance stratégique à l’informatique.

10% - Une importance pas stratégique du tout
20% - Une importance peu stratégique
37% - Une importance très stratégique
33% - Une importance fondamentale pour le succès de l’entreprise
(Chiffres tirés de l'étude - Vanson Bourne)

Pourquoi les DSI ont-elle cette perception ?

Je pense que c’est d’abord lié à leur propre perception. Les DSI considèrent qu'elles sont une fonction support de l’entreprise comme les ressources humaines, le juridique, etc. Elles répondent aux  besoins des autres fonctions. De ce fait, elles ne sont pas les moteurs de la croissance de l’entreprise. D’ailleurs dans le domaine de l’informatique, nous parlons souvent d’alignement des services IT à la stratégie de l’entreprise. Les départements informatiques essaient de suivre avec plus ou moins d’agilité et de souplesse l’évolution de l’entreprise.
Même si la ressource informatique peut être un formidable levier de croissance pour les entreprises, elle en a rarement l’initiative et elle reste un moyen pour atteindre un objectif.

L’autre point à noter est que l’informatique devient stratégique quand un dysfonctionnement bloque une partie ou toute une activité de l’entreprise. Elle devient une ressource dont nous constatons alors qu'elle est indispensable ; un peu de la même manière que quand nous subissons une coupure électrique à notre domicile, nous nous apercevons de l’importance de la distribution de l’électricité considérée par ailleurs comme un service banal, lorsque tout se passe correctement.

"L'homme ne voit la nécessité que dans la crise." Jean Monnet

Alors, d’un côté les DSI rendent des services indispensables mais qui sont devenus aussi ordinaires que l’accès au réseau et de l’autre côté, les DSI manquent d’esprit d’initiative pour être des moteurs de croissance.

Les conséquences de cette image sont que les directions donnent aux DSI des objectifs de réduction de budget et d’effectifs.



Pour changer cette situation, les DSI devront développer leur potentiel créatif, leur esprit d’initiative et leur communication. Les DSI devront être persévérant car pour changer une image, il faut du temps.

"Toutes entreprises ont besoin d'une stratégie pour que leurs salariés sachent ce qu'ils ne font pas." Scott Adams

Rendez-vous indispensable !

 « Environ 25% des emplois seront délocalisés d'ici 20 ans » Alan S. Blinder

Si cette prévision se réalise, le marché de l'emploi va devenir encore plus compliqué. L'une des idées pour changer cette tendance et pour conserver votre employabilité (quel joli mot !) est de se rendre indispensable.




"Les cimetières sont remplis de personnes indispensables" : tout le monde connait cette phrase qui nous rappelle justement que personne n'est indispensable au sein d'une entreprise ou d'un organisme quelconque. Il n'y a pas plus vrai et on le constat régulièrement, tout n'est qu'une question de temps (et de complication) quand une personne « importante » d'un système doit être remplacée.

« Se rendre indispensable » a une connotation péjorative car cette notion est synonyme de rétention d'informations, d'esprit fermé, etc.


En vous disant d'être indispensable, en fait, je vous suggère de développer votre esprit d'initiative.

Pour survivre une entreprise a besoin de se différencier, d'innover, de communiquer et de développer de nouveaux marchés pour avoir toujours une longueur d'avance sur ces concurrents. Soyez donc "votre propre entreprise" et vous deviendrez indispensable dans votre métier.

Ainsi :
  - Formez-vous,
  - Développez votre esprit d'initiative,
  - Développez votre créativité,
  - Communiquez,
  - Rendez-vous visible,
  - Cultivez votre image de marque,
  - Remettez vous en cause,
  - Développez votre réseau,
  - Dépassez vos peurs et prenez des risques,
  - Ecoutez réellement vos collègues,
  - Soyez ouvert aux changements,
  - Cherchez à vous améliorer sans cesse et à être plus efficace,
  - Prenez du recul sur vos activités et réfléchissez...





Appuyez sur tous les boutons ! - livre



Le mot d'ordre de ce livre est "l'esprit d'initiative". Si vous voulez réussir dans votre vie professionnelle ou privée, il faut mettre de côté vos peurs et vous lancer. Faites comme les scientifiques qui essaient des choses (qui appuient sur des boutons) et qui en tirent des conclusions pour avancer dans leurs recherches.

Seth Godin nous explique dans son livre que l'homme pressé sur la couverture, c'est nous, un homme optimiste et enthousiaste, toujours prêt à essayer de nouvelles choses. 
Pour mettre cet homme à mon image, je l'ai un peu adapté :


A vous de jouer ! et merci Seth Godin pour ce manifeste.

Comment réduire son budget ?

L'un des challenges des DSI concerne le budget. Et depuis quelques temps, le mot d'ordre est d'être toujours plus performant avec des moyens réduits.
Cet objectif est à mon sens dangereux car l'informatique doit soutenir le développement de l'entreprise. En réduisant les moyens IT, le système d'information va devenir un frein à la progression de l'entreprise. Il faut être conscient que l'IT est de plus en plus en contact direct avec les clients et les prospects. C'est comme si un patron décidait de réduire le nombre de commerciaux pour faire des économies. Cette décision serait "le début de la fin."

Vous me direz : "D'accord mais ma priorité pour 2012 est de faire plus avec moins ; alors, comment faire ?"
Il existe évidement quelques pistes pour réduire la facture. Pour cela, il faut distinguer les différents types de frais qui constituent les budgets :
  • les coûts (les coûts sont les frais dont nous ne pouvons pas nous passer ; exemples : loyers, électricité, etc)
  • les dépenses (les dépenses sont les gaspillages qui n'apportent aucune valeur ; exemples : abonnement à un magazine, achat de nouveaux disques pour la messagerie, etc)
  • et les investissements (les investissements correspondent aux frais de l'innovation ; exemples : les projets, la formation, etc).

En répartissant de cette manière vos frais, vous allez pouvoir trouver quelques sources d'économie dans le chapitre « Dépenses ». Dans les autres catégories, il vous faudra être innovant pour faire plus avec le même budget. En ce qui concerne les coûts, vous pouvez les réduire mais vous ne pourrez pas les supprimer.

D'autres pistes peuvent être également envisagées :
  • La bureaucratie : éliminer les reporting et les réunions inutiles,
  • La qualité : plus vous allez améliorer la qualité moins vous aurez à dépenser pour le support,
  • La vente de service : si vous avez une expertise pointue, essayez de la vendre (ex : Gestion de projet = proposer des formations ou Datacenter = vendre de l'hébergement)


Et vous, avez-vous des idées à partager ?

« Ne gardez pas vos idées pour vous. Partagez tout ce que vous savez, vous en apprendrez d'autant plus. » Paul Arden

Who's Who



"Le management est l'art de prendre des décisions à partir d'informations insuffisantes." Roy Rowan

Faites comme Ducros : Décarcassez-vous !

La démarche commerciale est un investissement en temps et en argent. La prospection demande énormément de temps et d’énergie. Le processus de ventes entre le premier contact et la vente peut demander plusieurs mois. De même que pour obtenir un nouveau marché, vous allez peut-être réduire votre marge en baissant vos prix.

Tous ces efforts pour obtenir de nouveaux clients poussent logiquement à protéger son investissement. Quand vous avez un client, vous avez tout intérêt à le conserver et à le bichonner pour qu’il vous soit fidèle.

Malheureusement, trop de vendeurs se contentent de vendre puis passent à un autre client. Vous devez être responsable de votre vente et de ce que vous avez vendu. Si quelque chose ne va pas, c’est à vous d’apporter des solutions même si ce n’est pas de votre responsabilité.

Si tout ne se passe pas comme prévu dans la réalisation de votre prestation (ce qui arrive), il faudra faire votre maximum pour arranger les choses. Votre client vous en sera reconnaissant et votre crédibilité ne sera pas entachée sauf si le même problème se renouvelle.




« La vente est une affaire de séduction. Quand vous invitez une amie à dîner, vous n’allez pas chez McDo. »
Une erreur est survenue dans ce gadget