La méthode Agile pour la famille




Le lien vers TED

"Il est bon d'être ferme par tempérament, et flexible par réflexion." Vauvenargues

Shut ! je fais un « Brainstorming Silencieux »

Le brainstorming (tempête de cerveau) ou le remue-méninge est une technique de résolution créative de problème. Le brainstorming se réalise en groupe sous la direction d’un animateur. Pour que cette technique soit efficace, les participants doivent respecter quelques règles comme ne pas  critiquer les idées des autres, ne pas se censurer, rebondir sur les idées des autres.

Malgré ces règles, certains participants ne sentent pas toujours à l’aise pour exprimer leur pensée (jugement des autres, de son chef par exemple).  

Pour éviter cet inconvénient, je vous propose de le faire de manière silencieuse et anonyme. Pourquoi silencieux ? Car il permet la réflexion tout en misant sur la spontanéité et évite la discussion à l’étape de génération d’idées. Il favorise le travail en équipe.
Dans les lignes suivante, je vous propose un cas simple (mais réel) des étapes à réaliser :



Comment faire ?

1 - Définir clairement le sujet du brainstorming,
    Quels sont les sujets/thèmes que vous souhaitez aborder au cours de notre réunion ?

Assurez-vous que tous les participants comprennent bien. Énoncez-le sous forme de question et affichez-le bien en vue.

2 - Encourager les participants à s’exprimer et à soumettre toutes les idées qu’ils ont en tête, même les plus farfelues, Ne vous souciez pas des fautes d’orthographe. Il faut écrire le maximum d’idées sans vous censurer. Préciser que cet exercice est réalisé de manière anonyme.

3 - Expliquer le déroulement,

4 - Distribuer des papiers (feuilles) à chaque membre de l’équipe et demander à chacun d’écrire des sujets (en silence) pendant une ou 2 minutes; Une fois la durée écoulé, chaque membre donnera sa feuille à son collègue de gauche; Ce processus se répète au temps de fois que de membres dans l’équipe;

5 - Récupérer les feuilles pour réaliser une synthèse des sujets. Remercier l’équipe de leur participation;

6 - La semaine suivante, afficher les différents sujets exprimés par l’équipe et donner à chaque membre de l’équipe des Post-It (nombre en fonction du nombre de sujets) numéroté de 1 à X ;

7 - Demander à chaque membre de voter à l’aide de leurs Post-its. Le vote se fait sur un sujet à la fois et le poids du vote correspond au chiffre sur le post-it.

8 - Faire la somme des votes par sujet et les classer par ordre décroissant.

9 - Évaluer la satisfaction des participants en ce qui concerne le déroulement de l’exercice. 


référence : http://www.jlsconseils.com/documents/brainstormonig-silencieux.pdf


"Une idée sans exécution est un songe." Duc de Saint-Simon

Suivi de projet : Chaîne Critique et MS Project

Il y a deux semaines, je vous ai partagé une présentation sur la Chaîne Critique (voir article Présentation de la Chaîne Critique) dont l'une des dispositives présentée le suivi d'un projet (image ci-dessous). Et bien aujourd'hui, je vous propose un suivi sous Ms Project à l'aide de ses options "FF" et "Retard" :



"Quand on est sûr d'avoir raison, on n'a pas besoin de discuter avec ceux qui ont tort." Wolinski

Comment réaliser ses objectifs "avec agilité" ?

Comme chaque début d’année, c’est le moment de se fixer des objectifs personnels et/ou professionnels. Malheureusement avec la pression du quotidien, nous laissons vite tomber ces objectifs car nous ne les suivons pas . Pour vous aider à atteindre vos objectifs, je vous propose de faire une mêlée (scrum) avec vous-même.  Le Scrum est une méthode "agile" de gestion de projet. Cela tombe bien car pour atteindre un objectif, nous devons réaliser un certain nombre de tâches et passer des étapes intermédiaires tout en étant "souple" dans la démarche.

 Inspiré de Mountain Goat Software

La première étape est de définir vos objectifs et pour chaque objectif de lister les taches nécessaires à l’accomplissement de cet objectif sur les trois ou quatre semaines qui suivront (cette période peut bien évidement être adaptée à votre cas mais ne doit pas dépasser quatre semaines). Si vos objectifs sont ambitieux et qu’ils demandent beaucoup d’efforts et de tâches, il vous faudra les découper en sous-objectifs.

Ensuite, il vous suffit de prendre la première tâche à réaliser et de vous en occuper. Quand celle-ci sera terminée, vous pourrez la placer dans la colonne « Fait » ou « Validation » (si celle-ci en demande une) du tableau de suivi (voir ci-dessous). Une fois fait, vous pouvez passer à la deuxième tâche de votre objectif. Je vous conseille de n’avoir qu’une seule tâche en cours de réalisation par objectif. Quand vous avez plusieurs objectifs en parallèle, il vous faudra faire attention à ne pas avoir trop de tâches en cours. A la fin de la période, vous aurez réalisé normalement l’ensemble des tâches de votre objectif. A ce moment, il vous faudra redéfinir les étapes suivantes pour la période à venir et ainsi de suite jusqu’à atteindre totalement votre but.



Maintenant pour garder un œil sur votre objectif, la méthode préconise de faire un point quotidien (mêlée) de quelques minutes pour vous poser les questions suivantes :
  •     Qu’est-ce que j’ai fait hier concernant mes objectifs ?
  •     Qu’est-ce que je vais faire aujourd’hui concernant les objectifs ?
  •     Est-ce que j’ai une difficulté pour avancer sur un de mes objectifs ? Et si oui, comment je peux faire pour la dépasser ?


Cette méthode peut être utilisée également pour vos objectifs professionnels comme ceux fixés lors de l’entretien annuel.


De cette manière, vous allez pouvoir vous familiariser aux "méthodes agiles" tout en réalisant vos objectifs.

"La difficulté n'est pas de comprendre les idées nouvelles, mais d'échapper aux idées anciennes." Keynes

Une erreur est survenue dans ce gadget