Comment développer l'apprenance projet ?



"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends." Nelson Mandela

Ps : Pour les risques, vous pouvez consulter mon post : "Agence tous risques - gestion de projet"

Je vous souhaite d'Excellentes Fêtes de fin d'année.

Performance et Maturité des projets


"Comme la philosophie des sciences physiques a dominé l'ère industrielle, la philosophie des sciences biologiques commence à dominer l'ère de la connaissance. Cette philosophie considère la connaissance, les individus et les organisations comme des systèmes vivants. Elle consiste à se concentrer :
- sur l'ensemble plutôt que sur les parties,
- sur l'intégration plutôt que sur la catégorisation,
- sur les intéractions plutôt que sur les individus,
- sur les systèmes qui incluent l'observateur plutôt que sur les systèmes extérieurs à l'observateur." A. M. Allen et D. Sandow

Les nouveaux enjeux des managers

- inspiré du HBR de décembre 2015 - janvier 2016 -

Une gestion humaine des ressources plutôt qu'une "gestion des ressources humaines". Vincent de Gaulejac

Comment réussir un changement ?

Inspiré de HBR France - J. Battilana et T. Casciaro
Changer : perdre un existant connu pour un avenir incertain justifié par un progrès. D. Autissier et JM. Moutot

Redressement projet


"Une analyse réellement différente et profonde est celle qui permet de voir comment un système est responsable de ses propres comportements." Donella Meadows

L'influence de la société


"L'identité se morcelle quand le corps social qui l'enveloppe devient lui-même incohérent, quand les liens se diluent et quand les événements perdent leur sens et ne veulent plus rien dire. Boris Cyrulnik

Agilité : Sport - Entreprise


"Rien, ici-bas, n'est plus souple, moins résistant que l'eau, poutant il est n'est rien qui vienne mieux à bout du dur et du fort." Lao-Tseu

Lien entre le PMBOK et SCRUM



"La confiance est le ciment invisible qui conduit une équipe à gagner." Bud Wilkinson

L'humain : Etre de coopération et d'imagination




Selon Yuval Noah Harari, les trois grandes révolutions qui ont marqué l'histoire de notre espèce sont :
  • La révolution cognitive - C'est le moment où nous sommes devenus intelligents. Pourquoi? On ne sait pas très bien. Ce qui est certain, c'est qu'il y a 70.000 ans, Sapiens a commencé à avoir des comportements plus ingénieux (langage, coopération)
  • La révolution agricole - Quand de la chasse et la cueillette, on est passé à l'agriculture, il y a 11.000 ans. C'est, selon Harari, le moment où l'on a commencé à faire de la nature ce qu'on voulait.
  • La révolution scientifique - Quand, il y a 500 ans, Sapiens a commencé à devenir dangereux pour la planète et pour nous-mêmes. 
(extrait d'un acrticle de http://www.huffingtonpost.fr/)

Nous sommes des êtres de coopération et de sens. Malheureusement, certains en ont profité à nos dépens (ex: Hitler). 
Pourtant aujourd'hui, la société (politique, education et entreprise) en quête de performance financière sans limite nous possent à l'individualisme par la compétition.

"La confiance est le ciment invisible qui conduit une équipe à gagner." Bud Wilkinson


Différence entre discussion et réflexion collective


"Etre citoyen, ce n'est pas vivre en société, c'est changer la société." Augusto Boal

Planning Poker et les biais cognitifs des groupes



Le planning poker est une façon ludique de produire des estimations sur la complexité de
fonctionnalités à développer.

- Les participants s'installent autour d'une table, placés de façon que tout le monde puisse se voir.
- Le responsable de produit explique à l'équipe un scénario utilisateur.
- Les participants posent des questions au responsable de produit, discutent du périmètre du scénario,
évoquent les conditions de satisfaction qui permettront de le considérer comme "terminé".
- Chacun des participants évalue la complexité de ce scénario, choisit la carte qui correspond à son
estimation et la dépose, face vers le bas, sur la table devant lui.
- Au signal du facilitateur, les cartes sont retournées en même temps.
- S'il n'y a pas unanimité, la discussion reprend.
- On répète le processus d'estimation jusqu'à l'obtention de l'unanimité.
(source : Wikipédia)

"Aucune bonne décision n'a jamais été prise à l'unanimité." David Fincher

Le moral d'une équipe : condition de succès !



"Les systèmes économiques qui négligent les facteurs moraux et les sentiments sont comme des statues de cire : ils ont l'air vivants et pourtant il leur manque la vie de l'être en chair et en os." Gandhi

En manque d'inspiration !


"Nous gagnerions plus de nous laisser voir tels que nous sommes, que d'essayer de paraître ce que nous ne sommes pas." La Rochefoucauld

La loi de la variété requise


"Je tiens pour impossible de connaître les parties en tant que parties sans connaître le tout, mais je tiens pour non moins impossible de connaître le tout sans connaître singulièrement les parties." Blaise Pascal

VICA / Projet Complexe : C'est moins complexe que c'est compliqué



NB : J’ai remplacé volontairement le terme « Complexe » par « Compliqué » dans l’acronyme VICA car la complexité englobe la volatilité, l’incertitude et l’ambiguïté.



« Tout phénomène complexe dans un environnement complexe ne peut atteindre son but que par le feed-back. » Christophe André 

Frise Gestion de projet et Théorie des organisations

-Extrait de ma thèse professionnelle -

"Juger, c'est ne pas comprendre." André Malraux

Pourquoi vos collaborateurs font ce qu'ils font ?



Contraintes : l’un des éléments du contexte des collaborateurs, ce qu’ils doivent affronter pour résoudre leurs problèmes. Peuvent-être des éléments ou d’autres collaborateurs. Ne sont jamais figées une fois pour toutes. S’opposent aux ressources.

Ressources : l’un des éléments du contexte des collaborateurs, ce qu’ils peuvent mobiliser pour résoudre leurs problèmes qu’ils cherchent à résoudre. Peuvent-être des éléments matériels (règles et procédures) ou d’autres collaborateurs. Ne sont jamais figées une fois pour toutes. S’opposent aux contraintes.

Rationalité limitée : Calcul (conscient ou inconscient) effectué par un collaborateur dans un contexte donnée pour trouver une solution acceptable pour lui. S’oppose à la rationalité absolue qui suppose l’existence d’une seule bonne solution.


Problème à résoudre : C’est-à-dire ce qu’un collaborateur cherche à atteindre dans le contexte où il se trouve (différent de la tâche ou de la mission).

Opportunité : Transformer une contrainte en opportunité.

(définitions proposées par François Dupuy)

"Les hommes se distinguent par ce qu'ils montrent et se ressemblent par ce qu'ils cachent." Paul Valéry

Les mesures et les comportements

- inspiré par "Les stratégies absurdes" de Maya Beauvallet -

"C'est la façon dont une équipe joue comme un tout qui détermine son succès. Vous pouvez avoir les meilleurs étoiles individuelles du monde, mais si elles ne jouent pas ensemble, le club ne vaudra pas un centime." Babe Ruth

Comment appréhender un contexte imprévisible ? (suite)


Sur mon dernier billet, je vous ai présenté les 5 principes d'Hervé Sérieyx pour appréhender un monde incertain, mais comment les traduire en action ? Sur ce billet, je vous fais quelques propositions.

Si vous souhaitez proposer d'autres éléments, je vous invite à laisser un commentaire.

"La plus grande difficulté au monde n'est pas de faire accepter aux gens les idées nouvelles, mais de leur faire oublier les anciennes." John Keynes

Comment appréhender un contexte imprévisible ?


"Les problèmes d'aujourd'hui viennent des solutions d'hier." Peter Senge

Connaissez-vous vraiment vos collaborateurs ?

- #Workout Jurgen Appelo - 

Pour manager efficacement, il faut connaitre (Passé – Présent – Futur) vos collaborateurs  et développer une certaine proximité (mentale vs géographique et/ou temporelle).

L’outil « Personal Map » permet de tester vos connaissances et par la suite, de combler vos manques.

"L'homme est un être culturel par nature parce qu'il est un être naturel par culture." Edgar Morin

Accélération : Préservez votre santé mentale

Inspiré de H. Rosa

"Quelqu'un qui commence une carrière chez Microsoft n'a pas la moindre idée d'où elle se finira. Quelqu'un qui la commençait chez Ford ou chez Renault pouvait être à peu près certain qu'elle se finirait au même endroit." Daniel Cohen


Une DSI Alignée et Libérée. Pourquoi pas ?


Pour répondre aux enjeux complexes (ex : faire plus avec moins) d'une DSI, pourquoi ne pas essayer une organisation "libérée" ?
Dans ce billet, je vous propose le début d'un modèle d'organisation mais c'est à vos collaborateurs de trouver leur chemin et à vous de les accompagner.

Mini-usines :
       Chaque « Mini-usine » doit avoir une raison d’être (mission) et être redevable à au moins un client
       Les collaborateurs des « Mini-usines » devront définir leurs règles du jeux et les signer (librement consenties). Il s’agit de définir ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas dans leurs relations, et quelles sanctions seront appliquées en cas de non-observation de ces règles
       Les règles du jeu servent de constitution pour la « Mini-usine »; Elles pourront évoluer en fonction des besoins.
       Les collaborateurs devront élire leur Leader
       Il est préconisé de limiter à 9 collaborateurs la taille des « Mini-usines ». Dans le cas contraire, la « Mini-usine » pourra être divisée en zone.
       Un collaborateur pourra prendre en charge plusieurs compétences

Principes d’efficacité des Mini-usines
Les collaborateurs (modèle de Patrick Lencioni) :
       Se font mutuellement confiance,
       Débattent ouvertement de leurs idées,
       S’engagent à mettre en œuvre leurs décisions et leurs plans d’actions,
       Se tiennent mutuellement responsables de la mise en œuvre de ces plans,
       Se concentrent sur l’atteinte de résultats collectifs.

Réseaux de compétence :
       Les collaborateurs exerçants les mêmes compétences au sein des différentes « Mini-usines » seront regroupés en réseau de compétence.
       Ces réseaux de compétence servent à échanger sur les pratiques de la compétence et d’entre-aide entre les membres.
       Les membres de chaque réseau pourront élire un Leader pour animer le réseau

       La fonction de Leader est une compétence particulière

"Quand les gens sont bien informés, on peut les laisser se gouverner eux-mêmes." Thomas Jefferson

5 lettres pour analyser un contexte

- Modèle de Robert Dilts -

"Je crois que l'excellence est le fruit d'un engagement passionné dans une seule et unique perspective. Afin d'exceller vraiment en toute chose, il faut rester identifié à sa propre perspective et s'y tenir. C'est là une façon importante d'apprendre et de progresser. Robert Dilts

Autonomie - Responsabilité



"Le pouvoir repose sur la possibilité qu'à une personne, dans une relation données, d'avoir un impact sur quelque chose d'important pour les autres." Yves Morieux

DEVOPS : la voie de la coopération


"Tout un chacun songe à changer le monde, mais personne ne songe à se changer." Tolstoi

Lors d'une conférence sur l'agilité à laquelle j'ai assistée, une personne a posé la question suivante :
- Comment savoir si une organisation est agile ?

Pour tenter de répondre à cette question, je vous propose cette réponse : 
Une organisation sera agile en fonction de l’intelligence collective qu'elle aura mobilisée auprès de ses collaborateurs pour servir de manière efficace ses clients ou pour en attirer de nouveaux.

Si vous souhaitez compléter ma réponse ou proposer une autre réponse, je vous invite à laisser un commentaire.

Rendre les processus intelligents !



Comment créer un environnement favorable à la coopération (Robert Axelrob) :

- Augmenter l'ombre portée par l'avenir sur le présent: plus la conséquence de l'action prise maintenant aura des répercussions sur le futur, et plus la coopération sera efficace.
- Modifier les gains de façon à rendre la coopération plus bénéfique
- Enseigner les gens à se soucier les uns des autres
- Enseigner la réciprocité.
- Améliorer les capacités de reconnaissance.

Autonomie - Coopération : le juste équilibre !


"N'être personne d'autre que soi-même dans un monde qui fait tout, jour et nuit, pour nous transformer en quelqu'un d'autre, voilà le plus difficile combat qu'un être humain peut mener." E.E. Cummings 

Réunion : passez du gaspillage au gain !


"Tout comme on ne permettrait pas à un salarié de voler un équipement de bureau, on ne devrait permettre à personne de s'emparer du temps de ses coéquipiers." Andy Grove


Le changement perpetuel


Perpetuel : Qui ne cesse pas ; qui dure toujours (wiktionary)

Les grandes phases d'un changement


"Seuls les bébés mouillés aiment le changement." Daniel Kahneman

De la Complexité à la Complication


Seulement 9% des salariés français sont positivement mobilisés dans leur travail. Est-ce que les entreprises recrutent majoritairement des personnes désengagées (91%) ? Evidemment que non, mais les entreprises ont-elles réussi le passage du "travailleur industriel" au "travailleur du savoir" ?

"La contribution la plus importante, et à vrai dire la seule contribution du management du XXe siècle a été la multiplication par cinquante de la productivité du travailleur manuel dans l'industrie.
La contribution la plus importante que doit faire le management au XXIe siècle est d'accroître de manière semblable la productivité du travailleur du savoir et de l'ouvrier du savoir.
Les actifs les plus précieux d'une entreprise du XXe siècle étaient son équipement de production. L'actif le plus précieux d'une institution du XXIe siècle, qu'elle soit ou non une entreprise, sera ses ouvriers du savoir et leur productivité. Peter Drucker

Structure vs Organisation

La faillite de la pensée managériale - François Dupuy
L'évidence n'est pas toujours évidente


"L'essentiel est invisible pour les yeux". Saint Exupéry

Ou l'essentiel est invisible pour la pensée ordinaire

Performance d'une équipe

- Richard Hackman -

"Traitez un homme pour ce qu'il est et il restera ce qu'il est.
  Traitez un homme pour ce qu'il peut être et il deviendra ce qu'il peut et devrait être." Goethe

Comment augmenter la coopération entre services ?


La coopération entre les services est rarement efficace. Chaque service a une ou plusieurs missions à remplir dont on mesure la performance en fonction d’indicateurs (la mesure crée le comportement). Mais ces indicateurs sont parfois en contradiction d’un service à l’autre provoquant des tensions et de la compétition entre les équipes.

Pour faciliter la synergie entre les services, nous devons identifier ces indicateurs improductifs et les rendre plus cohérents vers un objectif plus global servant les intérêts de l’entreprise.


Puis pour renforcer la coopération (voir la créer), nous pouvons utiliser d’autres techniques comme celles de Yves Morieux (cabinet BCG) avec ses "Smart Rules" et en particulier celle qu'il appelle "Etendre l'ombre du futur" : Augmentez l’important, pour chacun, de ce qui arrivera demain selon ce qu’il fait aujourd’hui.


L’autre idée est de faciliter la compréhension du fonctionnement de chacun des services en pratiquant le principe de « vis mon job » (voir mon billet à ce sujet). Dans cet article, j’expliquais l’intérêt de ce principe pour un manager mais il peut s’appliquer aussi entre services et collaborateurs.

Une fois que chacun des services a une compréhension commune des contraintes qui se posent à eux, ils peuvent se mettre autour d’une table pour trouver une autre manière de fonctionner pour apporter un meilleur service (ou produit).

Ce processus pourra se dérouler en deux étapes : une première étape pour définir les critères de succès (quels sont nos objectifs, quels sont les résultats que nous attendons et quelles sont nos contraintes respectives) et une deuxième étape pour trouver les solutions alternatives (brainstorming).

Par la suite, il faudra mettre en application la ou les solutions envisagées et les suivre, si elles sont en accord avec les attentes exprimées à la première étape. Dans le cas contraire, il faudra ajuster la solution pour atteindre effectivement le résultat attendu. Dans cette démarche de coopération, le déroulement et le résultat sont aussi importants l'un que l'autre. Le déroulement renforce la coopération entre les équipes et le résultat permet de l’ancrer.

"Le plus grand plaisir humain est sans doute dans un travail difficile et libre fait en coopération, comme les jeux le font assez voir." Alain

Une erreur est survenue dans ce gadget