Retour vers le futur grâce au retour d'expérience...

Depuis vingt que je travaille de près ou de loin sur des projets, je n'ai jamais vu de ReX. Rassurez-vous, il ne s'agit pas d'une race canine disparue. Je fais référence ici aux retours d'expériences réalisés en fin de projets. Ces ReX doivent permettre de mettre l'accent sur les bonnes et les mauvaises (activités/pratiques ?) qui ont été mises en oeuvre durant le projet. Cette analyse menée au terme du projet permet d'apprendre de ses expériences et donc de faire mieux pour les projets futurs.

Malheureusement toutes les excuses sont bonnes (mauvaises !) pour éviter cette tache finale : pas le temps, un autre projet doit débuter, nos remarques ne seront pas lues ou encore, méconnaissance de ce qu'est un retour d'expérience, etc.

Toutes ces excuses ne tiennent pas pour plusieurs raisons :
- pas le temps : ce n'est perdre du temps que de tenter d'améliorer notre connaissance sur la façon dont nous gérons des projets. De plus, il ne s'agit pas d'une tache complexe mais de faire ressortir les points forts et les points faibles du déroulement du projet. Et pour les faiblesses, il faudra trouver de nouvelles façons de faire ou des orientations différentes mais en général, nous y avons déjà réfléchi.
- inutile car pas exploité : si vous investissez un minimum de temps et en rendant vos ReX lisibles, tous les chefs de projets y trouveront un intérêt : cela leur évitera de tomber dans les mêmes pièges que ceux décrits...
- méconnaissance de la pratique "ReX" : il suffit de sensibiliser les chefs de projet aux avantages qu'ils pourront en tirer.

On peut avancer que si les retours d'expérience ne servaient à rien, l'armée arrêterait sans doute de faire des débriefing après une opération. Les débriefing miliaires sont tout simplement des retours d'expérience d'actions.

Retour d'expérience


Pour faire simple, vous pouvez organiser vos retours d’expérience en réalisant une réunion de 1 à 2 heures, en vous focalisant sur les points suivants :
- Les choses à Faire,
- Les choses à Garder,
- Les choses à Arrêter.

Avec cette manière de faire, nous n'avons plus d'excuses : le "ReX" est simple, rapide et efficace.

"Je suis toujours prêt à apprendre bien que je n'apprécie pas toujours qu'on me donne des leçons." Winston Churchill

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget